10/11/2005

 ¸.•´¸.•´¨) Lettre A toi Papa : 4 ans déjà … •´¸.•´¨)

 

Lettre à toi Papa … 4 ans déjà …

 

Voilà déjà quatre années  que tu es parti loin de moi, papa
Si tu savais comme tu me manques
Tes souvenirs, me poursuivent, me laissant la gorge serrée

Dans mes rêves, je te vois là près de nous, vivant
Et mes bras autour de ton cou  comme, comme avant

Nos rires de bon matin, des petits riens pour sans cesse taquiner

Ta présence, ton envie de vivre et plus que tout ta façon d’aimer

Dans mes cauchemars, je ressens encore la douleur

Ton absence qui règne constamment à la maison, et les jours sombres mes pleurs
Tu sais, on m’a dit souvent que la douleur guérit avec le temps
Mais moi, je sais bien qu’ils mentent, ma peine est là

Moins perceptible des autres … je ne veux pas qu’on voie ça

Tu sais, je veux me battre encore et encore

Leur prouver qui je suis, d’où je viens à tous ceux qui ont tort

Ceux qui ne comprennent pas, ceux qui vous regardent de haut

Mais ce soir, c’est toi qui occupe l’écran
Pardonne-moi de ne pas t'avoir dit assez souvent
Je t'aime ...

Je ne sais plus que le faire que par des chrysanthèmes

Ou par un petit poème

Parce que je n’ai plus que ça …

Pour te dire tout bas, dans cet endroit là bas

Tu nous manques papa
J'aurais tellement voulu que tu rencontres celui que j'aime

Oui je sais, oui je sais qu'il t'aurait plu
Mais tout passe si vite, passe si vite ...

Trop vite …

Que déjà t’es plus là, mon papa que j’aime tellement

Toi qui manques tant à tes petits enfants

Qui n’ont pu te connaître

Cause d’une maladie qu’on ne peut penser que traître

Qui nous à nous condamner au pire

Sans que nous ayons la moindre chance de fuir

Ta réalité, notre réalité

A jamais dans nos cœurs …

Mais ce soir, c’est toi qui y es …

A jamais …

Parce que quelque part tu vis en nous

Gravé en nos cœurs comme le plus joli des bijoux …


© POussière d’Ange – 10 Novembre 2005

 
 


21:38 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

bonsoir poussie les mots que je lis sont presque ceux que je pourrais dire à mon père. La peine ne s'efface jamais, elle pèse et reste accroché au coeur.Les pleurs me soulagent quand je pense à lui.
Moi aussi il y aurait tant de choses que je ferais autrement...
je t'embrasse bien fort

Écrit par : b.i | 10/11/2005

.... Le principal, c'est que ton père savait, sans que tu aies besoin de le lui dire, combien tu l'aimes. Il y aura bientôt un an, j'ai envoyé une lettre à mes parents pour leur dire que je les aime, je l'ai même lue au téléphone à ma mère. Je ne pensais pas que cela pouvait l'émouvoir à ce point. Je ne suis pas quelqu'un de très démonstratif il faut dire, donc, cela a eu d'autant plus d'impact.
C'est en m'essuyant les yeux que je te dis bonne nuit, bisous doux

Écrit par : Kardream | 10/11/2005

tu as raison de dire que la peine ne disparait pas , il y a maintenant 38 ans pour moi et je ne m'y fait pas
Je te fais de doux bisous pour atténuer cette douleur

A bientôt ma belle

Écrit par : eyes | 11/11/2005

douleur qui reste indomptée... et le restera... Il faut vivre avec, l'apprivoiser jour après jour.. Comme je te comprends!
Je t'embrasse, à bientôt..

Écrit par : pierre de lune | 12/11/2005

c'est la perte la plus douloureuse que j'ai connue... il va y avoir bientot 6 ans , et ce manque est toujours aussi présent et me fais toujours aussi mal , te lire réveille en moi encore plus fort ce sentiment de vide que mon papa a laissé en partant et les larmes coulent mais c'est normal quand on aime.
bisous ma puce

Écrit par : baby | 12/11/2005

Les commentaires sont fermés.