09/11/2005

*°-<--- Nocturne ... <---°*

 

Nocturne …

 

Quand les lueurs finissantes d'un soir cuivré,

Embrasent le regard d'un jour qui se couche,

Les feuilles embaument l'air dont l'étreinte fatiguée

Vient poser un dernier baiser sur ma bouche.

 

La lumière se retire comme un voile de traîne

Et libère des teintes évanescentes,

Alors qu'apparaissent des douleurs anciennes

Que les ocres du soir font sanguinolentes.

 

Pareil au pinceau qui caresse la toile

Et fait naître des couleurs imaginaires,

Le soir dépose dans l'ombre, des étoiles,

Comme une nuée de lucioles éphémères.

 

Au loin le ciel qui semble toucher la terre

Recouvre de ses cendres noires les braises,

C'est l'heure où je les imagine passagères

Les amours qui dans la lumière se taisent.

 

La tiédeur s'évapore d'une pénombre humide

Et disparaît dans la lumière qui se meurt,

Tandis qu'orpheline mon âme se vide

De tous les sentiments qui ne sont pas douleurs ...

 

© Daniel K.


 


21:39 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

la fin du jour Seconde d’éternité, instant au milieu de nulle part. Vaincu, tu t ‘abandonnes à la nuit envahissante.
Nuit noire, nuit d’encre habille les vestiges du jours de tes ombres.
Troubadour de mon coeur fais résonner les premières notes de la nocturne… qu’elles s’envolent vers mes folles chimères..
Laisse les, laisse les moi …..jusqu’au lever du jour..
Un monde en soi….

Écrit par : Annick | 09/11/2005

.... Très joli texte. La nuit, amie et ennemie à la fois. J'essaye de réapprivoiser la nuit et je n'y arrive pas trop mal, les insomnies ne couvrent plus que le tiers de mes nuits. Avant, c'était la totalité et c'était épuisant.
Concernant ton signe, j'ai senti que tu étais d'un signe de Terre en lisant ce que tu as mis de chaque côté de ton blog (ta présentation, ton père, ton homme, les enfants). Je trouve que cela transparaît. Le choix des textes aussi. Une part de rêve indispensable et un rattachement à la réalité tellement omniprésent que cela m'a paru évident. J'espère que cela satisfait ta curiosité.
Bonne soirée, bisous

Écrit par : Kardream | 09/11/2005

Hourra, suis arrivée juste là ;-) Très joli texte là...
Parfois devoir aller dormir me fait peur, peur de ne pas sombrer de suite et de commencer à .. ruminer...
Mais ça se soigne
Bisou doux, ai reçu mail... réponse arrive... calmement ;-)

Écrit par : Fléa | 10/11/2005

merci de m' avoir fait decouvrir ce superbe texte j' aime beaucoup !

Écrit par : averly | 10/11/2005

merci pour tes comm's à propos de mes pomm's!!
Quant à moi j'adore ce texte-ci : ombre et lumière, couleurs........
Bisous et bon week-end à toi

Écrit par : fanfan | 10/11/2005

kikou je passe te lire et te souhaiter un très bon week-end !
bisous

Écrit par : petite chose fragile | 10/11/2005

nocturne... et nostalgie des horizons d'été où l'on voudrait que le soleil ne se couche jamais...

Écrit par : soloamor | 10/11/2005

Les commentaires sont fermés.