27/09/2005

*°-<--- Secrètement ... <---°*

 

 

Secrètement …

Parlez-moi de ce temps où, venue de la mer,
La caresse du vent effleurait ma paupière,
Close par vos baisers à la flamme incendiaire,
Et donnait à l’émoi l’éclat de la lumière.

J’ai le doux souvenir de la danse divine
Du couchant sur les vagues de votre voix marine,
De l’ivresse d’amour, de l’écume opaline
Partagée sous la lune à la bouche mutine.

La tendresse côtière invitait à l’étreinte …
Nous goûtions à l’instant sans aucune contrainte
Ecoutant les sirènes, à l’exquise complainte,
Nous chanter l’infini sans néant et sans crainte.

Il n’est pas loin le temps de nos pas sur la plage,
De nos traces volées par la brise sauvage,
Des paillettes d’étoiles sur les ors du rivage
Ouvrant aux lendemains des ciels sans orage.

Le bonheur indispose quand trop souvent s’expose …
Offrons nos souvenances et vivons en osmose
Au secret du jardin où la rose repose,
Où la fleur de l’amour, sur nos corps, s’est éclose.


© Moun

22:03 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

toujours... aussi parfait...alors je te souhaite une journée aussi parfaite...kisou

Écrit par : elle | 28/09/2005

Les commentaires sont fermés.