30/01/2006

*°- Nouveau Décor -°*

 

 

 

Après une petite pause bien méritée,

Me voici de retour pour j'espère,

Encore vous faire rêver

Mais dans un décor, nouvelle atmosphère

Aux couleurs de mon âme,

Celle d'une jeune femme

Amoureuse et heureuse

Heureuse de vous retrouver ...

Suivez moi donc maintenant

Si vous le voulez bien, suivez moi à cette adresse

http://de-l-emotion-elle-au-subt-il.skynetblogs.be/

En effet, ce blog a eu son temps

Mais il ne ferme pas pour autant

 

 

Je ne vous remercierai jamais assez

Pour tous vos commentaires, vos douces pensées

Pour tous ces moments bonheur , toute cette chaleur

Que vous savez si bien donner à chacun

Qu'il ait des petits papillons dans la tête ou la mine chagrin

Merci oui merci encore pour tout ça !

En attendant , j'espère vous croiser dans ma nouvelle antre

Bien à vous ...

Doux bisous ...

 

© POussière D'Ange - Janvier 2005

 

17:54 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

11/01/2006

*°- POussières De Poèmes -°*

Poussières de poèmes   . . . par Enaid 

Effleurant du bout des doigts sa plume

Le poète convoite dans sa solitude

La semence de ses pensées.

Petites poussières poétiques

Troublantes parfois même indécentes

Mais livré avec sensualité

Son œuvre devient imagé.

Pluie de mots brûlants

Et rivière d’émotions passionnantes.

Sur le sentier de son jardin

Cueillant à la fois amour, désirs, chagrin,

Tous tiennent une place d’honneur

Dans le cœur du poète.

L’imaginaire et l’inspiration

Riment toujours avec émotion.

Moments intenses alimentés par

La magie des mots devient source d’idées

Qui éveillent le talent

Porteur de belles paroles qui inondent

Nos cœurs frivoles

Dans l’illusion d’un monde qui voyage

Dans la lumière de l’âme du poète.

Mots tremblants d’émoi

Mémoire inlassable le temps dévoile

De merveilleuses histoires

Dans le désert de nos vies

Assoiffé de passions et de romances

Sans frontière de sentiments

Qu’il nous fait partager à mots découverts

Sur l’ouverture des mots de sa plume échappant

Quelques poussières de poèmes.

 

17:20 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (23) |  Facebook |

04/01/2006

¸.•´¸.•´¨) Très Bonne Année 2006 À Tous ... •´¸.•´¨)

 

Très Bonne Année 2006 …



Une année vient de se terminer

C’est une autre qui a commencé

De nouveaux projets, un nouveau départ

Pour une nouvelle vie qui me fait

Moins entre présente ici en effet

Et pourtant j’aurais tant a vous dire

Je ne saurais par ou commencer

Vous dire que je suis heureuse

Heureuse de vivre … amoureuse

La vie m’a fait un cadeau que

Je n’attendais plus c’est vrai

Croyez toujours en vous

Même si ce que vous demandez

Peut vous sembler vous

Ne désespérez et n’abandonnez jamais

Vivez vos rêves et qui sait

Peut être qu’ils se réaliseront 


 
 

Maintenant je voudrais vous souhaiter a tous

Une très bonne année 2006, j’espère qu’elle

Vous comblera de bonheur pareil

A vos vœux les plus chers …

Que santé rime vitalité chaque jour à passer ! Et si possible beaucoup d’amour et d’amitié

Dans chaque foyer au coin d’une cheminée

Ou au premiers rayons du soleil

Pourvu que cette année vous soit belle …

A vous tous merci encore

De vos petits mots à l’encre d’or

Que je me laisse à découvrir

A chaque fois que l’ordinateur

Ne fait pas des siennes …

Merci et très bonne année !

 

© POussière d’Ange – Janvier 2006 



Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie.
[Sénèque]


 

13:51 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

28/12/2005

 ¸.•´¸.•´¨) Le Goût De L'Amour ... •´¸.•´¨)

 

Le goût de l'amour...



A
tes côtés j'ai envie de m'envoler
Toucher la voûte du ciel étoilé,
Me savoir si grande grâce à nous
A ton amour si pure et si doux …

T
’embrasser au-dessus de toutes pensées,
Continuer de croire que demain n'est fait,
Que de nos deux bouches unies en un baiser
S'envolant là où se trouve l’unique vérité …

C
omme si, nos lèvres étaient unies,
Comme deux âmes en un corps
Qui ne pouvaient en une vie
Se séparer de cet amour si fort …

T
es regards décrivent notre amour
J’ai l’impression que plus rien n’existe autour
Même si la nuit enveloppait nos cœurs
je serais reconnaître le goût de ta chaleur …

T
on amour est unique … comme l’arc en ciel

Après l’averse de pluie
Précieux comme une merveille
Comme le goût doux et sucré du miel
Longtemps doré à la vie …

 

Chaque centimètre de ma peau que tu m’effleures

Du bout des lèvres m’irradie de bonheur

Je ne touches plus terre, je suis transportée

Par la mouvance de tes baisers

Par la douceur de des caresses

Oh mon amour, que jamais cela ne cesse …



O
ù que nos chemins aillent,
Mon ange, tu sais que notre amour reste sans failles

Malgré les coups durs et les hasards de la vie

Oui je serais là …. Tu es mon souffle … ma vie
Et … Mes lèvres auront toujours
Le goût de ton amour …

 

© Tite Novice …(4 premiers paragraphes) – POussière d’Ange (3 derniers paragraphes)Décembre 2005


 
 

(Nouveau post – pour ceux qui auraient laisser un commentaire … suite à une mauvaise manipulation … leurs messages se sont trouvés effacer par erreur … désolé L)


20:44 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

22/12/2005

*°-<--- Comment Te Dire ? … <---°*



 

Comment te dire ?

 

Comment te dire
Ces émotions qui chamboulent mon âme ...
Comment traduire
Ce désir qui anime mon corps ...
Comment décrire
Ce trouble qui me dévore ...
Comment t'écrire
Quand mes sens s'enflamment ...

Comment t’expliquer

À quel point je t’aime



I
nventer des mots
Rien que pour tes yeux
T'imaginer les lire
Te sentir troublé
Deviner ton sourire
Vouloir le provoquer
Le rêver serait t-il éternel ...

 

Et si c’était en un seul poème …
 

 


 
 

En attendant, j’adresse déjà à tous mes fidèles lecteurs et lectrices ainsi que vous visiteurs de passages un :











20:05 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

15/12/2005

*°-<--- Sur Un Air De … <---°*

A ce moment là, une musique (Jean-Louis Aubert – Voilà C’est Fini) m’entraîne à écrire ces quelques lignes …

Je vous fait partager une fois de plus le fond de mon âme … cette inspiration qui m’anime … 

 

Sur un air de …

 

 

Valises qui se préparent

Valsent les heures qui me rapprochent

Du grand départ …

Qu’il me semble loin le temps des anicroches

Maintenant c’est une nouvelle vie

Une nouvelle revanche à prendre …

Je me sens bien … zen

Puis si sereine …

Je prends mon temps

Oui … obstinément

Je me rappelle mélancolique

Mes pires moments

Puis un regain nostalgique

Pour mes plus beaux instants …

Se souvenir mais aussi

Prendre conscience que

Le meilleur reste à venir

Juste faire confiance à l’avenir …

 

© POussière d’Ange – Décembre 2005

 

 

---- Possibilité d’une Pause Temporaire -----

(Dans les jours à venir)

 

Doux bisous à tous et très bonnes fêtes de fin d’année …

Hé Noël Approche !


20:33 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

13/12/2005

¸.•´¸.•´¨) Promenade Nocturne ... •´¸.•´¨)

 

Promenade Nocturne …

 

Je marche seule, là dans la nuit noire

Cheveux au vent, comme chaque soir

Mais celui là n’est pas comme les autres

Espoir caressé du bout des doigts

N’est plus … il est réalité

Il m’explose aux yeux

Telle une bulle au vent

Alors j’avance calmement

L’amour guide mes pas

Je me sens si légère, presque semblable à la soie

Mes fantômes d’hier ne sont plus que mauvais souvenirs

J’ai affronté mes doutes, mes chimères mais le pire

Semblent derrière moi …

Etrangement, je n’ai plus peur

Je suis telle la fleur

Au matin, toute en fraîcheur

Aux premières lueurs du matin

Je respire l’amour qui m’inonde doucement

Comme la rosée qui se dépose sur la fleur

Plus rien ne s’oppose à moi, plus de freins

Juste toi et moi …

Je me surprends à arrêter quelques secondes le temps

Compter une à une les heures qui me rapprochent de toi

Et vivre avec toi chaque jour intensément …

Matins caresses, soirée douceur …

Que du bonheur …

La joie d’être d’eux

A avancer sur le chemin des amoureux …

 

© POussière d’Ange … - Décembre 2005


 

16:22 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

10/12/2005

¸.•´¸.•´¨) ** 1 an de blogosphère et 20 000 visites … Merci ! ** ... •´¸.•´¨)


* 1 an de blogosphère et 20000 visites … Merci ! * 

 

Il y a un an jour pour jour, j’ouvrais cette page …

Petit à petit, je construisais ma bulle remplie de textes et images

Je ne savais pas où tout cela me mènerait

Ni si un jour j’allais continuer ou arrêter

Puis vinrent les premiers visiteurs, tour à tour spectateurs,

Doucement mon compteur grimpa je ne sais comment

Petit à petit, quelques commentaires glisses par ci par là

Au détour de mes posts … pour m’encourager à rester là

Alors j’ai continué … partager joies et peines

Rêves et vérités au détour de poèmes

Textes me reflétant ou alors écrits de ma plume

A la caresse odorante d’une bougie, les soirs de pleine lune

Aujourd’hui, je passe le cap des 20 000 visiteurs

Et cela, grave à vous et vos petits mots bonheur

Chacun de vous à sa place dans mon cœur

Parce que quoi qu’on en dise, le net a ses jolis moments partage

Ses rencontres d’un jour pour toujours, quel que soit les âges

Chacun à sa le droit à sa place, à son univers … de glace … de verre

D’amour  ou pas … juste réunis dans une même blogosphère

Chaque jour, c’est un blog qui  ouvre, chaque jour, une porte à ouvrir

Une émotion à partager, une actualité à commenter … plaisir de découvrir

Comme le dit si bien la grande dame Piaf, « je ne regrette rien »

J’aime à écrire, à vous lire, à vous commenter … des petits riens

Que j’espère continuer encore quelques temps …

Mon mot de la fin sera juste Merci, oui Merci

 



 

Je ne sais si j’aurais assez de place pour tous vous citer

J’aurais peur tout autant d’en oublier …

Juste partir en déposant chez chacun de vous

Un petit mot doux avec un doux bisou …

 

© POussière d’Ange … Décembre 2005  

 

J’en profite pour souhaiter un très bon anniversaire à mon neveu … petit ange blond qui fête ses 4 ans aujourd’hui … Joyeux anniversaire petit homme !

 



 

Et une pensée pour 2 bloggueuses extra au bon coeur … Coco (http://corine500.skynetblogs.be) et Isa (http://pure-innocence.skynetblogs.be)

Qui ont eu l’immense privilège d’assister au concert d’un groupe que j’affectionne tout particulièrement Kyo !


 

21:36 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

07/12/2005

¸.•´¸.•´¨) Beauté d'âme ... •´¸.•´¨)

 

Donne-moi la beauté de l’âme pour que l’intérieur et l’extérieur soient en harmonie …

 

 

Socrate –


20:46 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

05/12/2005

*°-<--- Un Aller Simple … <---°*

 

 

Esprit Voyageur … Un Aller Simple …

 

Je prends un aller simple
Pour rejoindre mon port
Je prends un aller simple
Sans retour à mes torts.

Je veux un aller, s'il vous plait
Juste un aller sans retour
Au pays éternel et rêvé
Où m'attend mon amour.

 

Si vous saviez comme je l’ai tant attendu

J’ai cru que jamais ce jour ne viendrait jamais

Même si je m’accrochais toujours à ce rêve suspendu

Mais j’ai tenu bon et j’ai bien fait

Les jours passent un à un,

J’entends la douce musique de mon cœur

Ce doux refrain

Qui me mène vers toi, et qui me répète

Je prends cet aller-là,
Puisqu'il me conduit à toi
Un aller simple pour toi et moi
Un simple aller pour rester dans tes bras …

 

Inspiré d’un texte … parce que c’est ce que je vis en ce moment …


 

19:50 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

04/12/2005

*°-<--- Gouttes De Pluie … <---°*

 

 

Gouttes de pluie


Chaque goutte d'eau
Qui coule sur les carreaux,
Est une petite pensée
Qui rêve de s'envoler,
Partir vers d'autres horizons
Découvrir joies et émotions.
A vous mes amis ici bas,
J'aimerais vous offrir cela
Pour que votre vie
Ne soit remplie
Que d'amour, de joie et de bonheur
Tout au fond de votre coeur.
Comme ces petites gouttes d'eau,
Vous vous envolerez pour des horizons nouveaux.
Si votre coeur est en peine
Regardez le ciel
Voyez la beauté intérieure du bonheur
Et celui-ci se glissera au fond de votre coeur
Petites gouttes de pluie
Evanouies.

© Furtive

 


 

Et pour finir …
 


18:08 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

02/12/2005

*°-<--- Larme D'Amour … <---°*

 

 

Larme d'Amour …


Des océans et des mers, je récolterais
Au creux de ma main la quantité d'une goutte
Dans laquelle mon âme s'y réfugierait
Allant vers toi, pour t'en arracher ... tous ces doutes.

Ainsi je me déposerais sur tes paupières
Partageant encore tes rêves cette nuit
Et pouvoir goûter à ces instants où les pierres
De notre amour, brilleraient sous l'œil de minuit.

Je m'écoulerais sur ta joue jusqu'à ta bouche
Pour déposer la caresse de ces moments
Où nous ne formions qu'un, prenant par cette touche
L'éclat de notre bonheur, délicieusement.

J'humerais à ton cou, l'odeur où tant de fois
Pour te garder près de moi je m'imbibais d'elle
Lorsque je posais ma tête, affrontant ces lois
Où la vie devenait merveille, se faisant belle.

J'épouserais ton corps où chaque muscle s'offre
À mon contact en dévoilant tous ses secrets
Par des frissons langoureux sortis de ton coffre
T'abandonnant aux vœux sous l'un de mes décrets.

Je glisserais lentement à travers tes pores
Pour m'engouffrer dans ton âme chassant tes peurs
Qui me toisent d'interdits, face à mes « encore »
Éternels voulant te charmer de leurs vapeurs.

Je me fondrais après avoir touché ton cœur
Pour t'offrir l'avenir de multiples tendresses
Désirant effacer sous mes pas la rancœur
Et mourir d'un sourire, ma seule promesse.

Des éléments de la terre, c'est une larme
Qui s'écrie de cris en écrit pour que cette eau
Coule en tes jours, ne possédant d'autre arme
Que l'encre des toujours incrustée en sa peau.

© Lady_Iso


 




21:22 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

01/12/2005

¸.•´¸.•´¨) Ode A Ma Maman - Retour Blogosphère ... •´¸.•´¨)

 

 

Ode à ma maman …

 

 

J’ai tant caché mes souffrances

Pour paraître radieuse aux yeux des gens

J’ai tant de fois courber le dos

Quand le courage et la force me faisaient défaut

Mais toi, tu étais toujours là

Tu pensais mes plaies

Du mieux que tu pouvais

Quand je n’y croyais plus

Tu m’encourageais

Du mieux que tu pouvais …

Tu séchais mes larmes

Quand je ne pouvais plus faire face

Aux démons qui réapparaissaient

A chaque jour de désespoir

Tu faisais taire

Les gens aux arguments dérisoires

Qui m’accablaient trop souvent le cœur

A chaque échec qui rythmait ma vie

Mais aujourd’hui, maman, je pars

Oh pas dans un pays lointain

Je pars pour construire mon avenir

Je prends mon envol pour

Essayer de m’en sortir

Ne plus avoir à fuir

Mais tu sais une chose est sûre

Je n’aurais jamais assez de pages

Pour te dire à quel point tu es essentielle

Je suis fière de toi, et ça c’est bien réel

Parce que malgré ce que tu as enduré

Malgré tes propres souffrances tu sais

Tu as toujours été là, toujours unie

A nous, toujours prête à rendre

Service, toujours présente

Pour nous apporter soutien

Et pour tout ça milles mercis

Ma petite maman qui va me manquer

Je t’aime … tu sais …

 

© POussière d’Ange – Décembre 2005

 
 
 

 

Ce premier décembre marque mon retour dans la blogosphère …

Que j’ai déserté quelques temps pour d’importants changements

Qui s’avèrent positifs … déménagement prévu pour la fin d’année pour un joli petit nid d’amour J

 

En cette journée,

 Ayons aussi  juste une petite pensée pour les gens malades du Sida … qui tue encore trop de gens de nos jours !

Parce que c’est vital … protégez vous !


 

12:28 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/11/2005

¸.•´¸.•´¨) Les Paysages - Pause Blog ... •´¸.•´¨)

 

Les paysages étaient comme un archet qui jouait sur mon âme …

 

-       Stendhal –

 

Ce blog sera en pause pour une durée encore inconnue à ce jour (peut être 1 ou plusieurs jours) cause d’importants changements dans ma vie …

Je vous remercie tous pour vos doux commentaires que je lis toujours avec joie et bonheur …

Sachez que je ne vous oublie pas et que j’essayerais de vous visiter et de répondre à vos e mails dans un délai assez raisonnable …

Merci à tous … Bonne Lecture …


 


21:26 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

21/11/2005

*°-<--- Le Boulevard De Mes Rêves … <---°*

 

Le boulevard de mes rêves ...

 

 

Je te donne rendez-vous
Rendez-vous au boulevard
Boulevard de mes rêves
Rêves brisés
Brisés envolés

Je te donne rendez-vous
Rendez-vous à l'amour
L'amour est un rendez-vous
Rendez-vous sans date
Sans date ni heure

Je te donne rendez-vous
Rendez-vous au boulevard
Boulevard de l'espoir
Espoir de
ton sourire
Sourire encore

Je te donne rendez-vous
Rendez-vous à l'envie
Envie de continuer
Continuer à aimer
Aimer toujours

Je te donne rendez-vous
Au boulevard de mes rêves
Je te donne rendez-vous
Sans date ni heure
Je te donne rendez-vous
Ne me fais plus attendre …

 


 

19:27 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

20/11/2005

*°-<--- La Part Du Rêve … <---°*

 

 

La part du rêve …

 

Novembre a dénoué son écharpe de brume

Dans le flou vaporeux qui nimbe l’horizon,

Divin raffinement de l’arrière-saison

Qui s’éclaire à l’instant où la nuit se consume,

 

La fenêtre devient le lumineux écran,

Qui éveillent les ors de notre paysage …

Je poursuis du regard le fascinant mirage

Qui souvent se répète et toujours me surprend.

 

Quand l’air a retrouvé sa blonde préférence,

La colline se farde en mauve ou rose thé

Arborant ces couleurs l’hiver comme l’été,

Délicieux pastels riches en transparence.

 

Dans cette aube automnale au sourire irréel,

Comment ne pas rêver d’être peintre ou poète

Pour immortaliser l’inaccessible faîte

De l’éther nuancé qui mène à l’éternel ?

 

© Renée Chabaud-Fages


 

14:00 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

18/11/2005

¸.•´¸.•´¨) Déposer Sur Ta Peau ... •´¸.•´¨)

 

 

Déposer sur ta peau ...

 

Déposer sur ta peau
En pétales de soie
Mes mains comme un cadeau
Coeur de tous mes émois ...

Te défier du regard
Etre belle impudique
M'en remettre au hasard
Graver l'instant magique ...

Dessiner sur ton corps
Des volutes de feu
T'entendre dire " Encore "
Continuer le jeu ...

Sublimer ton désir
Dans l'offrande du mien
Et dompter nos plaisirs
Dans le creux de nos reins …

 

{A.Inconnu}


 

17:30 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

17/11/2005

¸.•´¸.•´¨) Toi Mon Amour … •´¸.•´¨)

 

 

Toi, Mon Amour …

 

Toi qui m’inondes de ton Amour

Chaque minute, chaque heure, chaque jour

Et pourtant, il n’y a pas si longtemps

Moi j ignorais tout ça

J’étais vide, lasse …

Que faire ? Moi …

Qui croyait que l’amour ce n’était plus pour moi 

Que j’étais condamnée à ne plus aimer

Qu’il ne m’était plus permis de rêver

J’ai compris dans un regard

Tout ce que tu éprouvais à mon égard

Tout ce qu’il y avait de plus beau

J’en ai oublié les fausses notes

Du passé, celles qui m’avaient casser

J’ai longtemps fait face à mes chimères

Et aujourd’hui, j’en suis fière

Ils font parti de mes hiers

Parce que je n’ai plus peur

J’ai oublié mes craintes

Tu m’as redonné force

Plus solide qu’une écorce

Celle de mon amour

De notre amour …

Je me sens vivre …

Re-vivre …

Attends moi mon amour … j’arrive …


 


16:43 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

14/11/2005

*°-<--- Mon Ange … <---°*


Mon ange …


Un léger parfum musqué s’est répandu
L’effluve inhibe ma peur de l’inattendu
La douceur suave d’une fragrance afflue
Et mon attirance candide s’éveille férue

J’ai humé une rosée, un doux givre…
Est-ce ton essence mon ange qui m’enivre ? …

Sur mon bras la bretelle de soie à glissé
Un souffle chaud attise ma fantaisie gaie
Une main avisée couvre de frissons légers
Ma peau dénudée de son étoffe satinée


J’ai senti une caresse sur mon épaule …
Est-ce tes ailes mon ange qui me frôle ? …

Mes yeux restent clos, une délicate moiteur
Envahit mon antre douillet, doux bonheur
Tendrement effleuré par l’art d’une ardeur
L’inavoué se murmure au dédale des cœurs


J’ai désiré la volupté, des désirs exaltés…
Ce sont tes sens mon ange qui m’ont transportée …

 

 

© Opaline


 

16:17 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

12/11/2005

*°-<--- Accord en à corps encore … <---°*

 

 

Accord en à corps encore


Ce n’est plus un rêve mon amour …
Non, on ne rêve plus mon amour …
Ce soir on est ensemble,

Ensemble, ensemble
Finalement ensemble
On est si bien ensemble
Je m’approche de toi
Faisons le dernier pas
Tes yeux dans les miens
Mon regard dans le tien
Des sourires
Sans rien dire
Tu me serres doucement contre toi
Tu t'apprivoises mon bel ange déjà
Je me laisse bercer dans tes bras
Si doux et si forts à la fois

Je t'ai toujours imaginé comme ça
Si belle et si mutine parfois

Je trouve l’élixir de ta bouche
Une première vague me touche
Nos premiers frissons
Une envie en déraison
Et nos caresses
Qui allument la magie du désir

Et ta tendresse
Qui sème l'envie de s'offrir

Mon corps s’abandonne à toi
Mon corps dessine tes émois
Tout s’efface autour de nous
Tout chante l'océan de nous
La nuit aux yeux ouverts
Eveille nos sens

Notre éternel univers
Emerveille nos silences

On se sent mourir
A chaque instant
Pour renaître à chaque soupir

On se sent partir
A chaque moment
Pour revenir à chaque désir

Enfin toi, moi, nous
Rien que nous
Toujours, nous

En vagues, en remous
Un plaisir fou
Toi, moi, nous

Et nos corps
Dessinant encore
Pour toujours

Nos à corps
En accords si forts
Tous les jours …

 

 


 

22:13 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

11/11/2005

¸.•´¸.•´¨) Matin Brûlant … •´¸.•´¨)

 

Matin Brûlant …

 

S'il a fermé mes paupières
 Et veillé mon sommeil
 En mettant des bougies
 Sur le bord de mon lit

 
S'il est ce souffle chaud
 Qu'enveloppent mes songes


 
S'il est là sous mes doigts
 Entre la peau des draps


 
S'il est ce matin brûlant
 Qui prolonge la nuit


 
Si je m'éveille sous ses yeux
 Alors qu'il n'y est pas


 
Mais que ma main est encore
 Dans le creux de la sienne ...


 Je prends soin de retenir
 Dans cette nuit sans barreau
 Le bruit que fait son pas
 Le frisson de sa peau
 Le chuchotement de son retour ...

 


 

18:06 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

10/11/2005

 ¸.•´¸.•´¨) Lettre A toi Papa : 4 ans déjà … •´¸.•´¨)

 

Lettre à toi Papa … 4 ans déjà …

 

Voilà déjà quatre années  que tu es parti loin de moi, papa
Si tu savais comme tu me manques
Tes souvenirs, me poursuivent, me laissant la gorge serrée

Dans mes rêves, je te vois là près de nous, vivant
Et mes bras autour de ton cou  comme, comme avant

Nos rires de bon matin, des petits riens pour sans cesse taquiner

Ta présence, ton envie de vivre et plus que tout ta façon d’aimer

Dans mes cauchemars, je ressens encore la douleur

Ton absence qui règne constamment à la maison, et les jours sombres mes pleurs
Tu sais, on m’a dit souvent que la douleur guérit avec le temps
Mais moi, je sais bien qu’ils mentent, ma peine est là

Moins perceptible des autres … je ne veux pas qu’on voie ça

Tu sais, je veux me battre encore et encore

Leur prouver qui je suis, d’où je viens à tous ceux qui ont tort

Ceux qui ne comprennent pas, ceux qui vous regardent de haut

Mais ce soir, c’est toi qui occupe l’écran
Pardonne-moi de ne pas t'avoir dit assez souvent
Je t'aime ...

Je ne sais plus que le faire que par des chrysanthèmes

Ou par un petit poème

Parce que je n’ai plus que ça …

Pour te dire tout bas, dans cet endroit là bas

Tu nous manques papa
J'aurais tellement voulu que tu rencontres celui que j'aime

Oui je sais, oui je sais qu'il t'aurait plu
Mais tout passe si vite, passe si vite ...

Trop vite …

Que déjà t’es plus là, mon papa que j’aime tellement

Toi qui manques tant à tes petits enfants

Qui n’ont pu te connaître

Cause d’une maladie qu’on ne peut penser que traître

Qui nous à nous condamner au pire

Sans que nous ayons la moindre chance de fuir

Ta réalité, notre réalité

A jamais dans nos cœurs …

Mais ce soir, c’est toi qui y es …

A jamais …

Parce que quelque part tu vis en nous

Gravé en nos cœurs comme le plus joli des bijoux …


© POussière d’Ange – 10 Novembre 2005

 
 


21:38 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

09/11/2005

*°-<--- Nocturne ... <---°*

 

Nocturne …

 

Quand les lueurs finissantes d'un soir cuivré,

Embrasent le regard d'un jour qui se couche,

Les feuilles embaument l'air dont l'étreinte fatiguée

Vient poser un dernier baiser sur ma bouche.

 

La lumière se retire comme un voile de traîne

Et libère des teintes évanescentes,

Alors qu'apparaissent des douleurs anciennes

Que les ocres du soir font sanguinolentes.

 

Pareil au pinceau qui caresse la toile

Et fait naître des couleurs imaginaires,

Le soir dépose dans l'ombre, des étoiles,

Comme une nuée de lucioles éphémères.

 

Au loin le ciel qui semble toucher la terre

Recouvre de ses cendres noires les braises,

C'est l'heure où je les imagine passagères

Les amours qui dans la lumière se taisent.

 

La tiédeur s'évapore d'une pénombre humide

Et disparaît dans la lumière qui se meurt,

Tandis qu'orpheline mon âme se vide

De tous les sentiments qui ne sont pas douleurs ...

 

© Daniel K.


 


21:39 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

08/11/2005

*°-<--- Alchimie Amoureuse ... <---°*

 

Alchimie amoureuse …

Tu as dilué mes larmes dans une liqueur sucrée,
Par l'essence enivrante qui s'en est dégagée
J'ai su vaincre les maux qui lentement me rongeaient
Ma chair, une alchimie de liberté ...


Tes pupilles lumineuses quand tu m'a regardé,
Une flamme s'est allumée dans ma noirceur innée,
La lumière violente d'une douce obscurité,
Tes yeux, une joie de vivre et un éclat de fée ...


Tes traits en moi, gravés à tout jamais,
Apparents dans mes rêves en un désir caché,
Ton image au dessus de mon âme accrochée,
Ton visage, une alchimie de pure beauté ...


Quand tes lèvres suaves vers le soleil couché
Effleurent ma bouche dans un subtil baiser,
Mon coeur s'emballe, mon esprit est pansé,
Ton sourire, une arme qui sait me faire rêver ...


Telle la colombe s'envole vers l'infini,
Quand nous sommes ensembles, nous y volons aussi,
Nous vivons joies et peines et partageons nos vies,
Tu me permet d'aimer, c'est toi mon alchimie !

© Saf


 


20:09 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

06/11/2005

¸.•´¸.•´¨) Jour Après Jour… •´¸.•´¨)

 

 

Jour après Jour …

Jour après jour
Il y a la certitude la chance
A croire le destin écrit
Dans un pli du temps qui l'accomplit
C'est un rêve
Un peut-être en prémonition
C'est un grand étonnement
C'est une révélation
L'incroyable
Le possible de l'indicible
Une belle histoire
Un conte nouveau pour deux mots
Poésie d'espoir sans frontières
Résurgence d'une source de lumière
Et d'une oasis au milieu du désert
A rendre fertile toutes les terres

Jour après jour
Il y a la surprise de l'existence
A savoir chaque jour qui s'écrit
En rendez-vous de la belle vie
C'est un accord
Un encore en pulsions d'émotions
C'est un enchantement
C'est une obsession
L'étrange
Message d'un ciel du bleu à l'orange
La belle histoire
Les voix en écho d'un duo
Poésie des mots qui résonnent sans recours
Les instants de nous toujours trop courts
Frissonnent des silences en contours
En atours et pour preuves de l'amour

Jour après jour
Il y a la permanence de la présence
A apprendre tant que l'autre compte
A comprendre tout quand l'autre manque
C'est toi et moi
Un déjà je t'aime à perdre la raison
C'est passionnément vraiment
L'attraction l'attention
L'essentiel
Le partage le voyage à l'intemporel
Notre belle histoire
Toujours la première fois
Poésie de l'envie des baisers cerises
Des vertiges de nos désirs en surprises
Jusqu'à l'intimité aux heures exquises
De nos nuits en parfums qui grisent

Jour après jour
Il y a l'horizon de l'espérance
A pouvoir cette force qui a choisi
Laissera la distance dans l'oubli
C'est un jour
Un enfin à déraison des saisons
C'est impatiemment évidemment
La grande émotion
Le céleste
Le dernier pas le premier geste
Sans fin est l'histoire
Commence la danse éternelle
Poésie des coeurs qui soupirent le bleu
Jusqu'aux larmes du bord des yeux
Unissant à jamais les amants heureux
Et sublimant le merveilleux de nous deux

© Gil - 2 octobre 2005

 


 

13:13 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

05/11/2005

¸.•´¸.•´¨) Toujours j'aurais la musique de ton cœur … •´¸.•´¨)




Toujours j'aurais la musique de ton cœur …

 

Tu as accroché mon coeur, aux violons de ta nuit

Pour le faire valser, sur des notes du bonheur.

Il vibre doucement comme une symphonie

Habillant ton coeur d'un voile de douceur !

Des notes majestueuses d'une extase inachevée

Viennent boire à tes lèvres, tes soupirs du silence

Écoute ... plus encore, sa mélodie soupirée

Remplissant les accords d'une émotion intense !

Lorsque de tes yeux, chantera une larme d'amour

Et que soufflera le vent et que soufflera la vie,

La musique de mon coeur, sera tienne pour toujours

Suprême et éternelle du fin fond de l'oubli !

Te voilà loger à l'adresse du bonheur

Car ces mots pensés tu les as gravés:

"C'est le lieu le plus joli, que je n'aie jamais habité"

"Toujours j'aurais ... la musique de ton cœur !"

 

© Jalove




13:59 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

04/11/2005

 *°-<--- Quand mon coeur se fait poète ... <---°*

 

 

Quand mon cœur se fait poète …

 

Quand mon cœur se fait poète

Sans le moindre trouble fête

Je me sens libre de t’aimer

Et pourtant je pourrais avoir tant

A me reprocher …

Comme un sentiment de manquer de temps

Temps qui parfois m’assassine

Comme une douleur

Qui me frappe en plein coeur

Jusqu’à se faire de plus en plus mutine

Comme si chacun de mes vers

Sonnaient comme une bouteille à ma mer

Et si  ce jour arrive

Que tout tombe à la dérive

Comme un château de cartes

Qui aurait été trop vite consolidé
 Mais pas assez travaillé
 Faudra t’il que je te laisse fuir ?

Et toi pourras-tu seulement partir ?

Te souviendras tu de nos moments complices ?

J’ai encore en moi la douceur de tes baisers frisson

Nos premiers émois toi et moi

Mes premiers rires, tes plus jolis sourires

Ton odeur, ta chaleur

Ta peau mélange salée-sucrée

Souvenir des embruns de tes yeux

Qui se posent sur moi comme amoureux

Ces images hanteront t’elles ton esprit ?

Et si … et si … tout ça n’était qu’imagination

Comme un mauvais rêve  … une pollution

Et si je te disais que simplement

Peut être maladroitement

Si je ne fais pas toujours les bons choix

L’amour, lui n’a pas de loi

Qu’importe où il me mènera

A une dizaine ou une centaine de kilomètres

Mais moi je sais où j’irais …

 

© POussière dAnge – Novembre 2005

 

 


21:05 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

03/11/2005

*°-<--- Au Coin Du Feu ... <---°*

 

Au coin du feu …

 

Une soirée au coin du feu, seuls, que tous les deux.

Nos corps reposants sur le grand tapis de laine,

La douceur entourant le crépitement merveilleux.

Chant des flammes comme un poème de Verlaine.

Ta tête posée sur mon ventre tu me regardes,

Tes yeux scintillent comme les premières étoiles,

Ta main caresse ma peau mais tu n'y prends garde,

Tes baisers frémissants posent comme sur une toile.

La nuit enveloppe nos corps nus où seul brille le feu.

L'hiver est là qui tapisse de son grand manteau blanc …

 

La tempête en dehors enrage de nous voir si heureux.

Notre nid d'amour nous abrite de la colère du vent.

Tu fermes tes jolis yeux sur le rêve présent, tu souris

Et je caresse ta bouche encore chaude de mes baisers.

Tes cheveux s'entremêlent dans mes doigts si soumis

À ta beauté, la douceur de ta peau, frémissement léger …

 

Un volet claque ! Tu te serres à mon bras. Je suis là !

Une bûche s'effondre dans l'âtre. Le feu se repose,

Ta peau frissonne, je la caresse, l'amour ne fuit pas.

Le vent frappe à la porte, il chante comme une prose.

L'amour s'inonde en nous et nos corps le chantent.

Ton cœur bat la chamade et pense ses désirs,

Ceux que tu m'offres à la seconde sur ton joli ventre,

Pour y venir mourir et toujours répondre à tes plaisirs …

 

 

Le vent se calme. L'hiver nous observe et se repose.

La neige a cessé de tomber et apaise la sainte nuit.

Tes bras m'enlacent dans un soupir, ta bouche se pose,

Ton corps se mêle encore au mien sans aucun ennui.

Plus rien autour de nous ne bouge, figé par l'instant.

Nos lèvres se cherchent et s'unissent comme l'aveu.

Seul l'amour commande nos corps et dirige le temps.

Même nos esprits échappent à toute réalité du sérieux.

Nos corps s'unissent en un seul et ne font plus qu'un,

Mêlés aux fièvres qui les harcèlent dans tous tes cris,

Poussant encore l'espoir d'aller beaucoup plus loin,

Laissant nos corps transpirants témoins de cette envie.

 

Les heures passent et le temps s'arrête encore en nous.

L'amour n'a pas dit son dernier mot et le jour se lève.

Nous nous désirons toujours, nos corps sont aussi fous.

L'approche de l'aube nous laisse indifférents aux rêves.

L'heure n'a d'importance que pour ceux qui s'ennuient,

Pour les amoureux le temps ne passe pas, il se vit si fort !

La seconde est d'importance comme l'est toujours la vie,

Même s'il ne faut pas oublier qu'il faut s'aimer d'abord.

 

© Guy Ruellot

 

 

15:04 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

02/11/2005

¸.•´¸.•´¨) Dis-Moi … •´¸.•´¨)

 

Dis-moi …

 

Dis-moi ces mots du coeur,

Ces doux mots qui me plaisent,

Redis-moi ces mots qui me traversent sans peine,

Comme un philtre d'amour qui coule dans mes veines;

Quand ta voix les murmure, mes tourments s'apaisent.

Dis-moi ces matins clairs où le premier baiser,

Déposer sur mes lèvres comme une caresse,

Sera à mon coeur la plus belle des promesses,

Laisse à nouveau ce petit soleil m'embrasser.

Dis-moi tous ces secrets qui brillent dans tes yeux

Et font de ton sourire l'éclat du bonheur,

Tous ces petits mots que tu glisses en douceur

Et qui, à mon oreille, sont un chant joyeux.

Dis-moi ce doux sentiment qui régit nos coeurs,

Pour qui on est prêt à franchir toutes les mers,

Ces délicieux instants à nos êtres offerts,

Ce troublant émoi, cette agréable langueur.

Dis-moi ces mots du coeur, ces mots doux qui me plaisent

Et qui toute la vie berceront notre Amour.

Redis-les moi, ce soir, tout comme au premier jour,

Qu'ils réchauffent mon être comme un feu de braise ...


 

16:05 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

01/11/2005

¸.•´¸.•´¨) Jour De La Toussaint - Juste Une Pensée Pour Eux … •´¸.•´¨)

 

Juste pour eux …

 

Novembre, nous sommes le premier

C’est aussi les premiers frissons de l’année

L’hiver qui s’annonce

Peut être rude peut être doux

Allez savoir vous

Pour certains, il est déjà tant de se ruer dans les magasins

Pour se munir de cadeaux, de serpentins

Noël arrive à grand pas …

Nous y serons presque dans un mois

D’autres refont le même chemin

Chaque année, ils viennent fleurir leurs défunts

A l’occasion de la Toussaint

Aujourd’hui, ma pensée va vers eux

Eux, ces pauvres malheureux

Accorder un peu notre temps

Juste aller se recueillir

Puis aller les fleurir

Ce sera une bruyère ou peut être une chrysanthème

Juste pour leur dire qu’on les aime

Même s’ils ne sont plus là

J’ai juste envie de leur écrire

Ce tout petit poème

Même si j’ai de la peine

J’ai une pensée toute particulière

Pour toi, ma petite lumière

Toi papa que j’aime tant …

Toi qui me manque tant …

Aujourd’hui … et à jamais …

 

© POussière D’Ange – Novembre 2005



14:45 Écrit par POussi | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |